0



Les travaux d’isolation sont primordiaux dans une démarche d’amélioration globale des performances énergétiques. Pour renforcer l’isolation de son habitat, opter pour le PVC double vitrage est une bonne option. Le PVC double vitrage est tellement performant qu’il permet de bénéficier d’aides financières comme le prêt à taux zéro et le CIDD. Zoom sur les aides financières pour le PVC double vitrage.

Le PVC double vitrage : pour une meilleure isolation

Comparé à d’autres matériaux le PVC a un pouvoir isolant deux à trois fois supérieur, et le double vitrage plus de quatre fois supérieur à celui d’un vitrage simple. Il permet de faire des économies de chauffage de l’ordre de 10% et améliore fortement les conditions de confort.

En effet, les menuiseries PVC double-vitrage sont composées de deux vitres séparées par un vide lui conférant son principal avantage, l’isolation. L’air entre les deux vitrages supprime l'effet de paroi froide. C’est l'espace qu'il y a entre les vitres, qui procure l'essentiel des performances. Ainsi, afin de réduire la consommation énergétique, il suffit de renforcer l’isolation thermique notamment par le remplacement des menuiseries et en optant pour le PVC double vitrage.

Trouver sur le site K par K, plus d’infos sur les avantages d’installer des fenêtres PVC double vitrage.

Le prêt à taux zéro pour financer ses travaux d’isolation

Le Prêt à taux zéro a pour objectif de financer les travaux liés à l’amélioration de la consommation énergétique au sein d’une habitation. Il a été adopté pour aider les propriétaires dans leurs démarches de rénovation comme l’installation de fenêtres à double vitrage.
La subvention pour l’installation de fenêtres double vitrage est accordée sans condition de ressources, mais une maison ne peut bénéficier que d’un seul prêt. Le montant de la somme empruntée est remboursable en 10 ans, mais ce délai peut être étendu jusqu’à 15 ans. Le demandeur peut prétendre à un prêt pouvant aller jusqu’à 20.000 euros.
Le prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt développement durable si le revenu fiscal du foyer est inférieur à 25.000 euros pour une personne seule et 35.000 euros pour un couple.

Zoom sur le CIDD ou Crédit d'Impôt Développement Durable

Depuis le 1er septembre 2014, le Crédit d'impôt développement durable (CIDD) a changé de nom pour devenir le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE). Il a pour objectif de favoriser l'amélioration énergétique des logements. Le gouvernement a décidé de le prolonger jusqu’à fin 2016.
Cette disposition fiscale permet au propriétaire occupant ou au locataire de déduire une partie de ses dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre directement de ses impôts sur le revenu. Afin de bénéficier de la majoration de taux offerte, le contribuable doit entreprendre l’isolation d’au moins la moitié de ses fenêtres.
Le crédit d'impôt s'applique au prix des fenêtres et portes isolantes indiqué sur la facture de l'entreprise ayant réalisé les travaux. Le taux du crédit d'impôt est de 30%. Son montant ne peut excéder 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple marié. Pour ce qui concerne précisément les fenêtres d'un logement, le CITE s'applique aux achats de matériaux isolants comme le PVC double vitrage.

Publier un commentaire

 
Top