0

Installer une ventilation dans une maison est obligatoire depuis les années 80. La VMC a fait ses débuts en Suède dans les années 1950. On assiste ensuite aux installations des premières VMC à débits réglables. En 1974, la première réglementation thermique française est créée et quelques années plus tard la VMC simple flux auto réglable se généralise. Dans les années 2000, la VMC simple flux hygroréglable commence à se généraliser. Les économies d’énergie et les performances énergétiques sont maintenant au cœur de notre quotidien. Aujourd’hui, une ventilation maison est devenue essentielle pour la santé et le confort. Il existe différents types de ventilation : la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) simple, la VMC double-flux et la VPH (Ventilation Positive Hygrorégulée). Les systèmes de ventilation maîtrisent le flux d’air dans un logement et assure un renouvellement de l’air constant.

La Ventilation Mécanique Contrôlée simple flux

La VMC simple flux fonctionne avec un extracteur électrique qui aspire l’air extérieur et l’injecte dans la maison grâce aux bouches d’entrées de la VMC. Elle comporte plusieurs modèles : une autoréglable (le modèle le plus classique) et deux hygroréglables (la VMC hygro B est très utilisée pour les maisons neuves). En termes d’avantages, la VMC simple flux a un prix abordable et des consommations électriques plutôt faibles. Elle ne nécessite pas trop d’entretien et son encombrement est faible.

La Ventilation Mécanique Contrôlée double flux

Une VMC double flux, quant à elle, récupère la chaleur de l’air grâce à un échangeur pour l’injecter dans les pièces de la maison. Les avantages d’une ventilation maison comme la VMC double flux sont : une baisse de la consommation de chauffage, l’augmentation du confort grâce à un air entrant plutôt chaud et une nuisance sonore très faible. Il existe désormais un autre système : la VMC double flux thermodynamique.

La Ventilation Positive Hygrorégulée

La VPH fonctionne sur le principe inverse de la VMC. La VPH fonctionne par surpression et l’air est filtré, préchauffé et hydrorégulé. Il est ensuite insufflé sans bruit dans la maison. Pour le confort et la santé, une VPH régule le taux d’humidité de la maison, fonctionne sans bruit, diminue le nombre d’acariens et élimine les odeurs et réduit la consommation énergétique. Pour installer une VPH, mieux vaut faire appel à un spécialiste de ce domaine pour assurer une installation aux normes et garantir une faible consommation d’énergie dans votre logement. Elle est ensuite simple d’utilisation et se régule automatiquement. La ventilation maison est ainsi pleinement assurée.

Vous avez donc plusieurs solutions pour installer une ventilation dans votre maison. N'hésitez pas à demander conseil à un spécialiste.

Publier un commentaire

 
Top