0
Récupérer l’eau de pluie aujourd’hui ce n’est pas mettre une cuvette dans la cour lors d’une averse comme beaucoup le font encore dans les pays en voie de développement. Aujourd’hui c’est un système bien sophistiqué qui a été mis en place pour assurer une récupération efficace de l’eau pluviale dans les régions les plus humides. Nous vous expliquons comment on récupère l’eau de pluie. 

Fonctionnement de la récupération d’eau de pluie

La récupération d’eau de pluie est en principe un procédé simple même si le matériel utilisé pour assurer cette action de nos jours est assez sophistiqué en un sens. La récupération d’eau de pluie commence ainsi par la pluie qui tombe sur la toiture d’une maison. Il faut que celle-ci soit en aval et qu’il y ait une gouttière pour que l’eau puisse être acheminée là où elle doit aller. Ainsi, l’eau de pluie suivra le chemin de la gouttière. Celle-ci peut être dotée de ce que l’on appelle une crapaudine qui est un dispositif de filtration évitant le passage de feuilles ou autres possibles déchets. La gouttière peut aussi être reliée à un tuyau qui conduira l’eau vers une cuve. A l’entrée de la cuve, l’eau sera encore filtrée pour assurer une meilleure conservation dans le réservoir choisi. La distribution peut ensuite se faire par des robinets pour les réservoirs hors-sol. Dans le cas des réservoirs enterrés, il faudra un système de pompage et donc une pompe de puits, une pompe arrosage jardin ou un autre genre de pompe de surface. 

Les règlementations sur la récupération d’eau de pluie

Il faut aussi savoir que la récupération d’eau de pluie est soumise à certaines règlementations surtout au niveau de l’utilisation de l’eau et de l’entretien du système. Ainsi, même si des prohibitions directes n’ont pas encore été émises, il est formellement déconseillé d’utiliser l’eau de pluie de la cuve à enterrer pour la consommation et pour l’hygiène corporelle. L’eau de pluie ne devra être utilisée que pour des tâches d’entretien du sol de la maison, de lavage de voiture ou bien d’arrosage du jardin. Il sera aussi indispensable de faire une déclaration à la mairie de la localisation en cas de rejet de l’eau de pluie dans le réseau d’assainissement public. Il faudra également assurer un entretien régulier et dans les normes du système de récupération. Il est aussi indispensable de différencier les conduites d’eau de pluie et les conduites d’eau potable afin d’éviter tous risques d’intoxication.

Publier un commentaire

 
Top