0

Le petit bricolage et l’entretien d’une maison en général nécessitent un minimum de savoir-faire. Un amateur devrait au moins connaître les bases quel que soit les travaux à accomplir. Peindre un plafond n’est pas une mince affaire. Cela fait partie des travaux que de nombreuses personnes préfèrent réaliser elles-mêmes. Toutefois, certains principes sont à appliquer pour bien peindre la surface. Le plafond est un élément clé pour l’esthétique d’une pièce, il ne doit donc pas être négligé. Pour réussir à peindre correctement un plafond, il est essentiel de procéder étape par étape.

Analyser l’état du plafond

Pour savoir comment bien peindre un plafond blanc ou en couleur, il est recommandé de diagnostiquer l’aspect de la surface avant toutes choses. Si elle a déjà été peinte auparavant, le type de peinture déjà présente sur le plafond est à identifier. Dans le cas d’un plafond neuf disposant déjà d’une sous-couche, un simple dépoussiérage serait conviendra avant d’appliquer la nouvelle matière. Pour un plafond disposant d’une couche de peinture, il faudra frotter la surface avec une éponge grattante légèrement humidifiée afin de déterminer précisément la qualité de l’ancien produit appliqué. Si l’éponge s’imprègne de la matière, il s’agit d’une peinture à l’eau. En cas d’absence de trace sur l’éponge, il peut s’agir d’une peinture à l’huile ou d’une glycéro.

Préparer le plafond à peindre

Un lessivage est conseillé pour la préparation d’un plafond couvert d’une couche de peinture de à l’eau ancienne. Une fois la surface sèche, il est possible d’appliquer une sous-couche si nécessaire. La réalisation d’un ponçage est conseillée lorsque le plafond a été peint à la peinture à l’huile. Ensuite, après un dépoussiérage, il est préférable de réparer les imperfections. Avant d’appliquer la sous-couche, les fissures superficielles sont à ouvrir légèrement et à ré-enduire ensuite. Si les fissures sont trop importantes, elles peuvent être couvertes à l’aide de bandes à joints de réparation. Une fois posées, il sera nécessaire de poncer et ré-enduire les zones fissurées. Lorsque ces préparations sont terminées, la sous-couche peut enfin être appliquée. La couleur de la matière de base est généralement blanche. A noter : la couleur du plafond joue un rôle clé dans l’éclairage de la pièce.


Publier un commentaire

 
Top