0

Petite maison faite de bois et de grillage, le poulailler est l’habitation préférée des poules. À l’abri des prédateurs et du mauvais temps, elles gardent tout de même un espace de liberté. À moitié fermé, il leur permet de couver leurs œufs au chaud tout en picorant au sol. Même avec un budget moyen, un poulailler pas cher conviendra parfaitement à vos volailles. Le choix du poulailler varie en fonction de différents critères : matériau, surface, prix et modèle.

En fonction de la surface


L’achat d’un poulailler se fait en fonction de nombreux critères, mais surtout en fonction du nombre de volailles. Un grand poulailler ne conviendra pas si vous ne possédez que deux ou trois poules. Pareillement, un petit poulailler n’est pas suffisant pour plus de six poules.

Il faut donc choisir un modèle adapté aux besoins. Si vous envisagez de ne garder que deux poules, sans vouloir augmenter votre cheptel, préférez un petit poulailler. D’une part, il vous en coûtera moins cher qu’un grand, d’autre part, le nettoyage d’un grand poulailler prend du temps.

En fonction du modèle


Aujourd’hui, les typiques poulaillers en grillage ont laissé place aux poulaillers de luxe. Véritable petite maison, elle n’est pas uniquement de couleur bois. On peut aisément trouver sur le net ou en magasin des poulaillers rouges et blancs, verts voire même gris métal. Assez spacieux pour accueillir un bon nombre de poules et volailles, il est composé généralement en deux parties :
  • La partie hors-sol qui sert à couver les œufs, se mettre à l’abri du froid et dormir
  • La partie au sol pour picorer et se déplacer en toute liberté
Ces deux parties sont reliées par une rampe d’accès. De plus, le poulailler est couvert d’un toit pour les protéger des intempéries et du soleil. Le poulailler reste toujours grillagé pour empêche les attaques de prédateurs.

En fonction des matériaux


Lors de l’achat du poulailler, les matériaux sont à prendre en considération. Pratiquement tous en bois, les poulaillers peuvent parfois ne pas être suffisamment résistants. Pour cela, sélectionnez un poulailler en bois imputrescible, qui résistera aux UV et à l’humidité.

Le toit du poulailler doit lui être imperméable. Les pluies pouvant endommager le toit du poulailler, il se pourrait que des fuites apparaissent. Un toit en métal ou en bitume gravillonné est alors idéal pour votre poulailler. Au niveau des prix, la plupart des poulaillers sont relativement peu coûteux et leur entretien est très succinct.

Crédit Photo : Allan Hack – Photo sous licence CC


Publier un commentaire

 
Top