0


Habituellement de gazon ou d’herbes sauvages, le jardin est le lieu de la vie. Pour cultiver des fleurs et/ou des légumes, il est aussi un espace de détente et de loisirs. Il peut être agrémenté d’une piscine, d’un salon de jardin, et même d’un espace de jeux pour les enfants. Assorti d’une terrasse, d’un chemin de dalles, en bois, en ardoise ou en pierre, le jardin permet une imagination débordante, tant en termes de matières, de formes que de couleurs. Mobilier zen ou flashy, telles sont les tendances pour cette année. Reste encore l’aménagement, inspiré de diverses cultures et traditions.

Un jardin à la française : délimitation oblige

Alors que l’on aurait pu croire le contraire, le jardin à la française est structuré. Le mot d’ordre est délimitation. En effet, le but étant de créer des lignes strictes et droites. Pour aménager son jardin de cette manière, le tout est de bien encadrer chaque zone afin de les distinguer les unes des autres.
Chaque parterre de fleurs a son propre espace, tout comme le potager. A travers cela, un chemin de dalles de bois ou de pierre permet de créer un parallèle et offre un accès à l’ensemble du jardin, pour s’achever sur une terrasse.  Dans le cas d’un jardin en pente, on pourra créer du relief en aménageant des paliers et le chemin pourra mener au salon de jardin.
Le jardin à la française est également parsemé de gazon et de bacs à fleurs. Pour délimiter vos espaces fleuris, les bordures de jardin sont très en vogue pour cet été. En bois ou en fonte, elles permettent d’apporter cet effet constant de délimitation.

Un jardin à l’anglaise : un aménagement grandiose

Inspiré du romantisme de Jean-Jacques Rousseau, le jardin à l’anglaise est digne d’une œuvre de Vincent Van Gogh. Ici, la nature reprend ses droits et l’opulence est la clé de la réussite. C’est grâce au jardin à l’anglaise que naissent les massifs.
Entrecoupé d’un chemin sinueux de briques ou de pavés, d’une tonnelle, de rochers, d’un ruisseau ou d’un étang, cette façon d’aménager son jardin est très tendance pour 2014. Côté plantes, les rosiers et chèvrefeuilles sont les plus privilégiés.
A base d’herbes sauvages, la pelouse sera coupée à ras pour qu’aucune mauvaise herbe ou fleur sauvage ne s’y loge. Si l’on devait résumer le jardin à l’anglaise, on parlerait d’un espace de massifs extraordinaires, de parfums enivrants et d’un mélange poétique de fleurs. Mais parmi tous ces végétaux, l’entretien est extrêmement important afin de garder une perpétuelle harmonie avec les saisons
.
Crédit photo : Francisco Antunes – Photo sous licence cc

Publier un commentaire

 
Top